Nos activités

Mise en place de plateaux d’activités

Ce week-end, j’ai eu envie de repenser l’espace de la salle de jeux et notamment la façon dont sont présentés les jeux ou les activités que je  propose aux enfants.

Dans notre salle de jeux, un grand meuble à cases accueille les caisses avec les jouets tels que les Duplo, les Polly Pocket, le train en bois, les figurines d’animaux… Bref, les jouets que les enfants partagent et ceux pour lesquels ils ont besoin de place (ce qui manque dans leurs chambres). On y trouve également une petite cuisine avec la dinette et un meuble où se trouve le matériel créatif à leur disposition. Rien de bien exceptionnel, donc !

J’ai également installé il y a quelques temps un long meuble bas afin d’installer la table des saisons et d’y mettre quelques jeux plus faciles d’accès (à leur hauteur donc). Mais sur ce meuble, c’était finalement souvent le bazar et les boites des jeux rangées dedans n’étaient que rarement sorties.

Et puis se posait le problème des activités que je leur propose ponctuellement. Souvent, je sors l’activité, nous nous installons sur la table de la salle à manger pour la réaliser, puis je la range à nouveau dans mon bureau. Ce qui est dommage, car mes enfants pourraient avoir envie de la refaire plusieurs fois. J’en laissais donc de temps en temps trainer sur le meuble bas, au milieu de la table des saisons et des jeux installés sur ce meuble. Bref, pas évident de s’y retrouver…

Et puis, ces derniers jours, plusieurs mamans que je suis sur Instagram ont présenté leur nouvelle façon de faire, en installant notamment des plateaux de type Montessori. Et je me suis dit que ce serait top si je pouvais installer ça aussi. J’y pensais d’ailleurs depuis un moment, mais je ne voyais pas trop où les mettre ! Mais ce week-end, j’ai pris mon courage à deux mains, j’ai vidé le meuble bas, rangé les boites de jeux dans les chambres des enfants, enlevé les jeux qui étaient posés dessus pour les mettre ailleurs et ai fait de la place ! J’ai juste laissé la table des saisons, car je n’ai pas d’autre endroit où l’installer, mais ce n’est pas un problème.

Et j’ai préparé des « plateaux » d’activités. Les plateaux Montessori, notamment utilisés dans les classes Montessori, proposent une activité avec un seul objectif, avec du matériel adapté, et sont, normalement, auto-correctif. L’enfant choisit un plateau, s’installe où il le souhaite, sur une table ou au sol, fait l’activité, puis range le plateau. Je précise donc tout de suite que pour ma part, j’utilise le principe des plateaux, mais mes « plateaux » (je le mets entre guillemets car ce ne sont pas des plateaux, j’ai fait avec ce que j’avais 😉 ) ne respectent pas tous la pédagogie Montessori.


20181111_162806

***

 

Voici donc les plateaux que j’ai mis à disposition des enfants : j’ai tenu compte autant que possible de leurs intérêt du moment.

Je commence par ceux que j’ai pensés pour Julia :

  • Puzzle du plus petit au plus grand, Djeco :
    L’objectif est d’accrocher les animaux les uns à la suite des autres du plus grand (la girafe) au plus petit (la fourmi).                                                    IMG_014120181111_162741

 

  • Association de cartes de nomenclature et d’animaux :
    L’enfant doit effectuer une mise en paire. Il pose côte à côte (ou l’un sur l’autre) la carte et la figurine de l’animal qui correspond.                                        20181110_16260620181110_162513

 

  • Ciseaux à boule :
    L’enfant doit placer les châtaignes dans la boite d’œufs en utilisant les ciseaux à boule. Cela permet de découvrir le geste utilisé lorsque l’on découpe avec des ciseaux.IMG_0142IMG_0143

 

  • Le collier de perles :
    L’objectif est d’enfiler les perles sur le fil. L’intérêt est de travailler la motricité fine.IMG_0152IMG_0153

 

  • Le bac de sable :
    L’enfant transvase du sable à l’aide de la cuillère.                         IMG_0161

 

  • La planche à verrous, Melissa & Doug :
    L’enfant doit ouvrir les verrous. Cela travaille la motricité fine.               IMG_0160

 

Voici maintenant ceux clairement à destination de Lucas :

  • Les cartes à pince des soustractions :
    L’enfant choisit une carte. Il peut utiliser les petits fuseaux rouges pour trouver le résultat puis place la pince à linge sur le résultat qu’il pense être le bon. Il retourne la carte : si le résultat est correct, la pince à linge se trouve sur une gommette.IMG_0148IMG_0150IMG_0151

 

  • La série rose Montessori :
    L’enfant doit associer l’image au mot qui correspond. J’ai choisi de proposer les cartes écrites en scriptes car je sais que Lucas maitrise bien l’écriture en capitales d’imprimerie et je souhaiterais qu’il consolide sa reconnaissance des autres écritures.
    Je n’ai mis que quelques cartes de la série (qui en compte énormément !)IMG_0155IMG_0154

 

  • Blanche-Neige, Smart Games :
    Il s’agit d’un jeu de logique que Lucas ne sort presque jamais, ce qui est dommage car il est très intéressant. J’espère donc qu’en le sortant de sa boite et en le mettant en valeur il attirera un peu plus Lucas.                      IMG_0156IMG_0157

 

  • Invitation à créer (destinée aux deux enfants) :
    J’ai aussi laissé un plateau avec une grande feuille blanche et des pastels afin que mes enfants laissent libre court à leur imagination. Le plateau pour créer sera plus fourni les fois suivantes, mais dans un premier temps, j’ai préféré faire simple. IMG_0162

 

***

Julia, lorsqu’elle a aperçu la nouvelle organisation, s’est précipitée sur les nouvelles activités : elle a notamment commencé par le puzzle des animaux alors qu’elle ne l’avait jamais regardé lorsqu’il était dans sa boite. Puis elle a enchainé avec le panier d’association des cartes de nomenclature et des animaux, et a continué avec le plateau de sable.

IMG_0137

Lucas, quant à lui, n’a pour l’instant pas tellement semblé intéressé… Mais j’espère que ça va venir 😉

Je n’ai pas trié les plateaux : ceux plutôt destinés à Julia et ceux pour Lucas sont mélangés, mais c’est drôle car Julia les a presque tous sortis, sauf ceux qui sont vraiment à destination de son frère !

Je compte laisser les plateaux quelques temps, au moins 2 ou 3 semaines (parce que ça prend quand même du temps de les préparer) : cela dépendra surtout de l’intérêt que les enfants y porteront. Si je vois qu’un plateau ne sert vraiment pas, je l’enlèverai et en mettrai un autre à la place. Et puis j’ai déjà commencé à prévoir les plateaux sur le thème de Noël : j’en ai tellement qu’il va falloir repousser Noël cette année le temps que je les leur présente tous ! 😉 Je vais d’ailleurs essayer autant que possible de préparer des activités en lien avec la saison ou la thématique du moment (c’est pourquoi je ne trouve pas inintéressant que la table des saisons soit à côté).

 

Ages des enfants : Lucas 5 ans et Julia 2 ans et demi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s